Bu içerik Onedio üyesi kullanıcı tarafından üretilmiş, Onedio editör ekibi tarafından müdahale edilmemiştir. Siz de Onedio’da dilediğiniz şekilde içerik üretebilirsiniz.

Paris İçin Yazılmış Pek Harika 17 Şarkı

-

1. Frank Sinatra - April In Paris

I never knew the charm of spring
I never met it face to face
I never knew my heart could sing
I never missed a warm embrace

Till April in Paris, chestnuts in blossom
Holiday tables under the trees
April in Paris, this is a feeling 
That no one can ever reprise

I never knew the charm of spring
I never met it face to face
I never knew my heart could sing
I never missed a warm embrace

Till April in Paris 
Whom can I run to?
What have you done to my heart?

2. Yves Montand-A Paris

Des milliers des milliers et des milliers d'années
Ne sauraient suffire pour dire
La petite seconde d'éternité
Où tu m'as embrassé
Où je t'ai embrassée
Un matin dans le lumière de l'hiver
Au parc Montsouris
À Paris
À Paris sur la Terre
La Terre qui est un astre

À Paris
Quand un amour fleurit
Ça fait pendant des semaines
Deux coeurs qui se sourient
Tout ça parce qu'ils s'aiment
À Paris

Au printemps
Sur les toits les girouettes
Tournent et font les coquettes
Avec le premier vent
Qui passe indifférent
Nonchalant

Car le vent
Quand il vient à Paris
N'a plus qu'un seul soucis
C'est d'aller musarder
Dans tous les beaux quartiers
De Paris

Le soleil
Qui est son vieux copain
Est aussi de la fête
Et comme deux collégiens
Ils s'en vont en goguette
Dans Paris

Et la main dans la main
Ils vont sans se frapper
Regardant en chemin
Si Paris a changé

Y'a toujours
Des taxis en maraude
Qui vous chargent en fraude
Avant le stationnement
Où y'a encore l'agent
Des taxis

Au café
On voit n'importe qui
Qui boit n'importe quoi
Qui parle avec ses mains
Qu'est là depuis le matin
Au café

Y'a la Seine
A n'importe quelle heure
Elle a ses visiteurs
Qui la regardent dans les yeux
Ce sont ses amoureux
À la Seine

Et y'a ceux
Ceux qui ont fait leur nids
Près du lit de la Seine
Et qui se lavent à midi
Tous les jours de la semaine
Dans la Seine

Et les autres
Ceux qui en ont assez
Parce qu'ils en ont vu de trop
Et qui veulent oublier
Alors y se jettent à l'eau
Mais la Seine

Elle préfère
Voir les jolis bateaux
Se promener sur elle
Et au fil de son eau
Jouer aux caravelles
Sur la Seine

Les ennuis
Y'en a pas qu'à Paris
Y'en a dans le monde entier
Oui mais dans le monde entier
Y'a pas partout Paris
Voilà l'ennui

À Paris
Au quatorze juillet
À la lueur des lampions
On danse sans arrêt
Au son de l'accordéon
Dans les rues

depuis qu'à paris
on a pris la bastille
dans tous les faubourgs
et chaque carrefour,
il y a des gars 
et il y a des filles
qui, , sans arrêt,
sur les pavés
nuit et jour, 
font des tours
et des tours
a paris !

3. Paris Combo - Lettre A P

Tt,j'ai mang de l'autocar
Avec ses jantes, avec ses phares
Ensuite, j'ai fum une berline
Aux pures essences raffines de benzine

Paris, j'aime ton gasoil
L'odeur de ton excitation-moteur
Paris, tu es la capitale
La lettre P, en sonore initiale

Car tu sens si bon, l't
Sous ta chape de plomb, souffrez
Que j'ai l'inspiration fatale

Tu seras toujours romantique
Mme au temps des pics
Qui goudronnent tes monuments
Et font pleurer tous les yeux des amants

On a souvent chant tes ponts
A coup d'excs d'accordon
Pour l'heure, voil que ces flonflons
Vont louer tes pics de pollution

Avenue Bel-air ou sur les quais
On voudrait respirer en paix, quand on sait
Que tes gaz sont fatals
Ca fait sourire ce P, en initial

Car tu sens si bon, l't
Sous ta chape de plomb, souffrez
Que j'ai l'inspiration fatale

Tu seras toujours romantique
Mme au temps des pics
Qui goudronnent tes monuments
Et font pleurer tous les yeux des amants

Un P, comme pas vu, pas pris
Un A, comme atmosphre
Un R, comme le bon air de Paris
I, c'est l'asphyxie

Et S, vraiment bon esprit
De nous faire inhaler ainsi
Parmi les squares et les alles
De si dangereux fumets

Car tu sens si bon, l't
Sous ta chape de plomb, souffrez
Que j'ai l'inspiration fatale

Tu seras toujours romantique
Mme au temps des pics
Qui goudronnent tes monuments
Et font pleurer tous les yeux des amants

4. Camille - Paris (clip officiel)

Finis les balades le long du canal
les escalers des cartes postales
c'est fini, Paris
c'est décidé, je me barre
finis le ciel gris, les matins moroses, 
on dit qu'á Toulouse les briques sont roses
oh lá-bas, Paris, les briques sont roses.

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
que je change de cap, de capitale
Paris, tu paries, Paris, que je tequitte
je te plaque sur tes trottoirs sales

Je connais trop ta bouche, bouche de métro
les bateaux muche et la couleur de l'eau
c'est fini, Paris, je les connais trop
ici je m'ennuie, méme quand vient la nuit
on dit que Séville s'éveille á minuit
lá-bas, Paris, la ville s'évellie á minuit

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
que je change de cap, de capitale
Paris, tu paries, Paris, que je tequitte
je te plaque sur tes trottoirs sales

Paris, tu paries, Paris, que je te quitte
que je change de cap, de capitale
Paris, tu paries, Paris, que je tequitte
je te plaque sur tes trottoirs sales

á Toulouse il a plu, á Séville j'ai trop bu
á Rio j'ai ez le mal du pays
oh pari perdu, je retourne vivre á Paris

5. Jacques Helian "Paris Tour Eiffel"

Lorsqu'on nous demande ce que c'est : Paris,
On répond toujours l'Étoile , les Tuileries
Le Bois de Boulogne, le Bois de Vincennes,
Les petites boutiques des quais de la Seine,
D'autres, plus sérieux, disent sans hésiter
C'est la petite Roquette ou bien c'est la Santé,
C'est les grands boulevards, Pigalle, l'Opéra,
Mais ne les croyez-pas.

Paris, mais c'est la Tour Eiffel
Avec sa pointe qui monte au ciel
Qu'on la trouve laide, qu'on la trouve belle,
Y a pas d'Paris sans Tour Eiffel.
On la débine, on la charrie,
Pourtant, partout ce n'est qu'un cri :
Paris ne serait pas Paris sans elle
Paris, mais c'est la Tour Eiffel.

Il faut dire que beaucoup de Parisiens
Ne connaissent la Tour que par leurs petit cousins
Ou alors par le vieil oncle à héritage,
Qu'est monté à pied jusqu'au troisième étage.
Ah ! dit-il, c'est beau, c'est merveilleux, Madame,
Quand on est là-haut, on peut voir tout Paname,
Et le Parisien se dit : tiens, tiens, tiens,
J'irai la voir demain.

Paris, mais c'est la Tour Eiffel
Avec sa pointe qui monte au ciel
Qu'on la trouve laide, qu'on la trouve belle,
Y a pas d'Paris sans Tour Eiffel.
Mais je suis fier comme Artaban.
Paris ne serait pas Paris sans elle,
Paris, mais c'est la Tour Eiffel.

Un jour une jeune et belle Américaine
Voulut voir Paris et les bords de la Seine.
Elle visita les monuments, les musées
Les grands magasin, les rues et les cafés,
Mais, voilà qu'un soir, elle rencontra l'amour
Et maintenant quand on lui demande à son tour
Quel est votre avis sur Paris, franchement :
Elle dit en rougissant

Paris, mais c'est la Tour Eiffel
Avec sa pointe qui monte au ciel
La Tour de Pise, la Tour de Nesle,
La Tour de Londres sont bien moins belles.
On est toujours sûr avec elle
De monter jusqu'au septième ciel.
Paris ne serait pas Paris sans elle
Avec sa pointe qui monte au ciel.

6. Francis Lemarque "A Paris"

A Paris
Quand un amour fleurit
Ça fait pendant des semaines
Deux cœurs qui se sourient
Tout ça parce qu´ils s´aiment
A Paris

Au printemps
Sur les toits les girouettes
Tournent et font les coquettes
Avec le premier vent
Qui passe indifférent
Nonchalant

Car le vent
Quand il vient à Paris
N´a plus qu´un seul souci
C´est d´aller musarder
Dans tous les beaux quartiers
De Paris

Le soleil
Qui est son vieux copain
Est aussi de la fête
Et comme deux collégiens
Ils s´en vont en goguette
Dans Paris

Et la main dans la main
Ils vont sans se frapper
Regardant en chemin
Si Paris a changé

Y a toujours
Des taxis en maraude
Qui vous chargent en fraude
Avant le stationnement
Où y a encore l´agent
Des taxis

Au café
On voit n´importe qui
Qui boit n´importe quoi
Qui parle avec ses mains
Qu´est là depuis le matin
Au café

Y a la Seine
A n´importe quelle heure
Elle a ses visiteurs
Qui la regardent dans les yeux
Ce sont ses amoureux
A la Seine

Et y a ceux
Ceux qui ont fait leur nid
Près du lit de la Seine
Et qui se lavent à midi
Tous les jours de la semaine
Dans la Seine

Et les autres
Ceux qui en ont assez
Parce qu´ils en ont vu de trop
Et qui veulent oublier
Alors y se jettent à l´eau
Mais la Seine

Elle préfère
Voir les jolis bateaux
Se promener sur elle
Et au fil de son eau
Jouer aux caravelles
Sur la Seine

Les ennuis
Y en n´a pas qu´à Paris
Y en n´a dans le monde entier
Oui mais dans le monde entier
Y a pas partout Paris
V´là l´ennui

A Paris
Au quatorze juillet
A la lueur des lampions
On danse sans arrêt
Au son de l´accordéon
Dans les rues

Depuis qu´à Paris
On a pris la Bastille
Dans tous les faubourgs
Et à chaque carrefour
Il y a des gars
Et il y a des filles
Qui sur les pavés
Sans arrêt nuit et jour
Font des tours et des tours
A Paris

7. Maurice Chevalier - Paris Sera Toujours Paris

Des croisillons à nos fenêtres
Passer au bleu nos devantures
Et jusqu'aux pneus de nos voitures
Désentoiler tous nos musées
Chambouler les Champs Elysées
Emmailloter de terre battue
Toutes les beautés de nos statues
Voiler le soir les réverbères
Plonger dans le noir la ville lumière

Paris sera toujours Paris !
La plus belle ville du monde
Malgré l'obscurité profonde
Son éclat ne peut être assombri
Paris sera toujours Paris !
Plus on réduit son éclairage
Plus on voit briller son courage
Plus on voit briller son esprit
Paris sera toujours Paris !

Pour qu'à ce bruit chacun s'entraîne
On peut la nuit jouer d'la sirène
Nous contraindre à faire le zouave
En pyjama dans notre cave
On aura beau par des ukases
Nous couper l'veau et même le jazz
Nous imposer le masque à gaz
Des mots croisés à quatre cases
Nous obliger dans nos demeures
A nous coucher tous à onze heures

Paris sera toujours Paris !
La plus belle ville du monde
Et quand les restrictions abondent
Gentiment il en prend son parti
Paris sera toujours Paris !
On a beau réduire son essence
On n'réduira pas sa confiance
Sa bonne humeur et son esprit
Paris sera toujours Paris !

Bien que ma foi, depuis octobre
Les robes soient beaucoup plus sobres
Qu'il y ait moins d'fleurs et moins d'aigrettes
Que les couleurs soient plus discrètes
Bien qu'aux galas on élimine
Les chinchillas et les hermines
Que les bijoux pleins de décence
Brillent surtout par leur absence
Que la beauté soit moins voyante
Moins effrontée moins provocante...

Paris sera toujours Paris !
La plus belle ville du monde
Même quand au loin le canon gronde
Sa tenue est encore plus jolie...
Paris sera toujours Paris !
On peut limiter ses dépenses,
Sa distinction son élégance
N'en ont alors que plus de prix
Paris sera toujours Paris !

8. EDITH PIAF - Elle frequentait la rue Pigalle

Ell´ fréquentait la rue Pigalle.
Ell´ sentait l´vice à bon marché.
Elle était tout´ noire de péchés
Avec un pauvr´ visage tout pâle.
Pourtant, y avait dans l´fond d´ses yeux
Comm´ quequ´ chos´ de miraculeux
Qui semblait mettre un peu d´ciel bleu
Dans celui tout sale de Pigalle.

Il lui avait dit : "Vous êt´s belle."
Et d´habitud´, dans c´quartier-là,
On dit jamais les chos´s comm´ ça
Aux fill´s qui font l´mêm´ métier qu´elle
Et comme ell´ voulait s´confesser,
Il la couvrait tout´ de baisers,
En lui disant : "Laiss´ ton passé,
Moi, j´vois qu´un´ chos´, c´est qu´ tu es belle."

Y a des imag´s qui vous tracassent
Et, quand ell´ sortait avec lui,
Depuis Barbès jusqu´à Clichy
Son passé lui f´sait la grimace
Et sur les trottoirs plein d´souv´nirs,
Ell´ voyait son amour s´flétrir,
Alors, ell´ lui d´manda d´partir,
Et il l´emm´na vers Montparnasse.

Ell´ croyait r´commencer sa vie,
Mais c´est lui qui s´mit à changer.
Il la r´gardait tout étonné,
Disant : "J´te croyais plus jolie,
Ici, le jour t´éclair´ de trop,
On voit tes vic´s à fleur de peau.
Vaudrait p´t´êtr´ mieux qu´ tu r´tourn´s là-haut
Et qu´on reprenn´ chacun sa vie."

Elle est r´tourné´ dans son Pigalle.
Y a plus personn´ pour la r´pêcher.
Elle a r´trouvée tous ses péchés,
Ses coins d´ombre et ses trottoirs sales
Mais quand ell´ voit des amoureux
Qui r´mont´nt la rue d´un air joyeux,
Y a des larm´s dans ses grands yeux bleus
Qui coul´nt le long d´ses jou´s tout´s pâles.

9. 

On dit qu'au delà des mers
Là-bas sous le ciel clair
Il existe une cité
Au séjour enchanté
Et sous les grands arbres noirs
Chaque soir
Vers elle s'en va tout mon espoir

J'ai deux amours
Mon pays et Paris
Par eux toujours
Mon cœur est ravi
Ma savane est belle
Mais à quoi bon le nier
Ce qui m'ensorcelle
C'est Paris, Paris tout entier
Le voir un jour
C'est mon rêve joli
J'ai deux amours
Mon pays et Paris

Quand sur la rive parfois
Au lointain j'aperçois
Un paquebot qui s'en va
Vers lui je tends les bras
Et le cœur battant d'émoi
A mi-voix
Doucement je dis "emporte-moi !"

J'ai deux amours....

10. Enrico Macias - Paris tu m'as pris dans tes bras

J'allais le long des rues
Comme un enfant perdu
J'étais seul j'avais froid
Toi Paris, tu m'as pris dans tes bras

Je ne la reverrai pas
La fille qui m'a souri
Elle s'est seulement retournée et voilà
Mais dans ses yeux j'ai compris
Que dans la ville de pierre
Où l'on se sent étranger
Il y a toujours du bonheur dans l'air
Pour ceux qui veulent s'aimer
Et le cœur de la ville
A battu sous mes pas
De Passy à Belleville
Toi Paris, tu m'as pris dans tes bras

Le long des Champs Elysées
Les lumières qui viennent là
Quand j'ai croisé les terrasses des cafés
Elles m'ont tendu leurs fauteuils
Saint-Germain m'a dit bonjour
Rue Saint-Benoît, rue Dufour
J'ai fait danser pendant toute la nuit
Les filles les plus jolies
Au petit matin blême
Devant le dernier crème
J'ai fermé mes yeux là
Toi Paris, tu m'as pris dans tes bras

Sur les quais de l'île Saint-Louis
Des pêcheurs, des amoureux
Je les enviais mais la Seine m'a dit
Viens donc t'asseoir avec eux
Je le sais aujourd'hui
Nous sommes deux amis
Merci du fond de moi
Toi Paris, je suis bien dans tes bras
Toi Paris, je suis bien dans tes bras
Toi Paris, je suis bien dans tes bras
Toi Paris, je suis bien dans tes bras.

11. Lucienne Delyle ~ Mon Amant de Saint-Jean (1942)

A Saint-Jean au musette,
Mais il m'a suffit d'un seul baiser
Pour que mon coeur soit prisonnier
Comment ne pas perdre la tête,
Serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours Aux doux mots d'amour
Quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l'aimais tant,
Je le trouvais le plus beau de Saint-Jean,
Je restais grisée,Sans volonté, Sous ses baisers.

Sans plus réfléchir, je lui donnais 
Le meilleur de mon être
Beau parleur chaque fois qu'il mentait,
Je le savais, mais je l'aimais.
Comment ne pas perdre la tête,
Serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours Aux doux mots d'amour
Quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l'aimais tant,
Je le trouvais le plus beau de Saint-Jean,
Je restais grisée,Sans volonté,Sous ses baise

Mais hélas à Saint-Jean comme ailleurs 
Un serment n'est qu'un leurre
J'étais folle de croire au bonheur,
Et de vouloir garder son coeur.
Comment ne pas perdre la tête,
Serrée par des bras audacieux
Car l'on croit toujours Aux doux mots d'amour
Quand ils sont dits avec les yeux
Moi qui l'aimais tant,
Mon bel amour, mon amant de Saint-Jean,
Il ne m'aime plus,C'est du passé,N'en parlons plus (bis)

12. Jacques Dutronc - Paris s'éveille

Je suis le dauphin de la place Dauphine
Et la place Blanche a mauvaise mine
Les camions sont pleins de lait
Les balayeurs sont pleins de balais

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les travestis vont se raser
Les stripteaseuses sont rhabillées
Les traversins sont écrasés
Les amoureux sont fatigués

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Le café est dans les tasses
Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n'est plus qu'une carcasse

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les banlieusards sont dans les gares
A la Villette on tranche le lard
Paris by night, regagne les cars
Les boulangers font des bâtards

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

La tour Eiffel a froid aux pieds
L'Arc de Triomphe est ranimé
Et l'Obélisque est bien dressé
Entre la nuit et la journée

Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les journaux sont imprimés
Les ouvriers sont déprimés
Les gens se lèvent, ils sont brimés
C'est l'heure où je vais me coucher

Il est cinq heures
Paris se lève
Il est cinq heures
Je n'ai pas sommeil

13. Jean-Patrick Capdevielle - Guy Béart - Saint-Germain-des-Prés

Maintenant que tu vis
A l'autre bout d'Paris
Quand tu veux changer d'âge
Tu t'offres un long voyage
Tu viens me dire bonjour
Au coin d'la rue Dufour
Tu viens me visiter
A Saint-Germain-des-Prés

Il n'y a plus d'après
A Saint-Germain-des-Prés
Plus d'après-demain
Plus d'après-midi
Il n'y a qu'aujourd'hui
Quand je te reverrai
A Saint-Germain-des-Prés
Ce n'sera plus toi
Ce n'sera plus moi
Il n'y a plus d'autrefois

Tu me dis "Comme tout change!"
Les rues te semblent étranges
Même les cafés-crème
N'ont plus le goût qu'tu aimes
C'est que tu es une autre
C'est que je suis un autre
Nous sommes étrangers
A Saint-Germain-des-Prés

Il n'y a plus d'après
A Saint-Germain-des-Prés
Plus d'après-demain
Plus d'après-midi
Il n'y a qu'aujourd'hui
Quand je te reverrai
A Saint-Germain-des-Prés
Ce n'sera plus toi
Ce n'sera plus moi
Il n'y a plus d'autrefois

A vivre au jour le jour
Le moindre des amours
Prenait dans ces ruelles
Des allures éternelles
Mais à la nuit la nuit
C'était bientôt fini
Voici l'éternité
De Saint-Germain-des-Prés

Il n'y a plus d'après
A Saint-Germain-des-Prés
Plus d'après-demain
Plus d'après-midi
Il n'y a qu'aujourd'hui
Quand je te reverrai
A Saint-Germain-des-Prés
Ce n'sera plus toi
Ce n'sera plus moi
Il n'y a plus d'autrefois

A Saint-Germain-des-Prés

14. Mistinguett - Ca c'est Paris

Paris c´est une blonde
Qui plaît à tout le monde
Le nez retroussé l´air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui la connaissent
Grisés par ses caresses
S´en vont mais reviennent toujours
Paris à tes amours!

La petite vogue de Paris
Malgré ce qu´on en dit
A les mêmes attraits qu´Hollywood
Oui mais... Elle possède à ravir
La manière de s´en servir
Elle a perfectionné la façon de se donner
Ça, c´est Paris! Ça, c´est Paris!

Paris c´est une blonde
Qui plaît à tout le monde
Le nez retroussé l´air moqueur
Les yeux toujours rieurs
Tous ceux qui la connaissent
Grisés par ses caresses
S´en vont mais reviennent toujours
Paris à ton amour!
Ça, c´est Paris! Ça, c´est Paris!

15. Lucienne Delyle - Sur les quais du vieux Paris

16. Ann Sothern - The Last Time I Saw Paris

A lady known as Paris, Romantic and Charming
Has left her old companions and faded from view

Lonely men with lonely eyes are seeking her in vain
Her streets are where they were, but there's no sign of her

She has left the Seine

The last time I saw Paris, her heart was warm and gay,
I heard the laughter of her heart in every street caf‚

The last time I saw Paris, her trees were dressed for spring,
And lovers walked beneath those trees and birds found songs to sing.

I dodged the same old taxicabs that I had dodged for years.
The chorus of their squeaky horns was music to my ears.

The last time I saw Paris, her heart was warm and gay,
No matter how they change her, I'll remember her that way.

I'll think of happy hours, and people who shared them
Old women, selling flowers, in markets at dawn

Children who applauded, Punch and Judy in the park
And those who danced at night and kept our Paris bright

'til the town went dark.

17. Marianne Faithfull - Paris Bells (stereo)

Past the café shutters down,
No one stirs in the town.
The morning after the rain
The barges move on the Seine.

Down the avenue lined with trees
Paris bells ring on the breeze
Paris bells ring on the breeze.

Dawn is breaking, birds start to sing,
Sun is rising, warms everything.
The echo of footsteps on a cobbled street,
Dim alleyways where the shadows meet.

Down the avenue lined with trees
Paris bells ring on the breeze
Paris bells ring on the breeze.

The places where we used to visit,
The chapel where we went to wed.
Paris bells on the breeze
Often stir memories.

We both knew the morning rain
We both wandered down the Seine.
Now you're gone away from me
You're just a memory
Like the bells ring on the breeze,
Paris bells ring on the breeze.

Bu içerik Onedio üyesi kullanıcı tarafından üretilmiş, Onedio editör ekibi tarafından müdahale edilmemiştir. Siz de Onedio’da dilediğiniz şekilde içerik üretebilirsiniz.

BU İÇERİĞE EMOJİYLE TEPKİ VER!
Helal olsun!
Hoş değil!
Yerim!
Çok acı...
Yok artık!
Çok iyi!
Kızgın!

FACEBOOK YORUMLARI

ONEDİO ÜYELERİ NE DİYOR?

Yorum Yazın
kursatmuhabbet

Sinatra <3

Başlıklar

EşcinselNezet
Görüş Bildir